top of page

La gamick des rabais


Action Déco, ce sont des prix justes et équitables

Je vous ai déjà confié que je ne comprenais pas la société de consommation actuelle qui nous pousse à acheter au-delà de nos besoins. Acheter trop d’épicerie qui finit aux poubelles, alors que des gens meurent de faim sur la planète. Acheter des vêtements parce que c’est la mode, alors que d’autres peinent à se vêtir et que nos tiroirs débordent déjà. La liste peut être longue.

-

La gamick des rabais (vendredi noir, cyber lundi, les ventes reliées à toutes les fêtes officielles de l’année) ne fait qu’accentuer ce problème de consommation grandissant. Je ne comprendrai jamais pourquoi il ‘’faut’’ s’acheter un produit X sous prétexte qu’il est en solde alors que nous n’en avons pas besoin.

-

Avec Action Déco je n’adhère pas à cette folie. Je vends des produits de décoration, certes. Mais je vends surtout des émotions, des œuvres qui ont une signification pour l’acquéreur. Des émotions, ça ne se brade pas.

-

Acheter des rabais ce n’est pas acheter avec son cœur, à moins que ce ne soit pour des produits de première nécessité. Se procurer des reproductions d’Action Déco, c’est prendre possession d’une image qui reflète une part de notre âme, un souvenir, un lien avec l’artiste qui a créé l’œuvre originale.

-

Cependant, il me fait plaisir d’offrir des rabais lorsqu’une amatrice fidèle me dit avoir un gros coup de cœur et que j’ai envie de faire ma part en lui proposant une réduction. Ou lorsqu’on me le demande avec gentillesse et que ce geste peut faire la différence pour l’autre. J’aime aussi offrir des rabais spontanés, le temps d’une journée. Un geste qui vient du cœur et non motivé par le profit à tout prix.

-

Bien entendu, je vends des produits pour ultimement faire de l’argent, c’est tout de même le moteur de notre société -malheureusement-. Je ne veux toutefois pas faire de l’argent par simple cupidité capitaliste, mais plutôt pour en faire bon usage comme avec le reboisement de cette planète qui m’est si chère. Après tout, sans elle, nous ne serions pas là. Sans elle, je ne serais pas ici aujourd’hui à travailler quotidiennement dans le monde de la beauté.

-

Je me sens bien avec cette non-conformité commerciale. J’évite ceux qui magasinent un prix, ils sont généralement d’éternels insatisfaits. Je transige plutôt avec des clients qui comprennent que la qualité et le service ont un coût et que tout le monde dans la chaîne doit pouvoir se nourrir convenablement. Ce tout le monde ici ce sont mes artistes, à qui je paie des droits d’auteur, c’est aussi mon imprimeur et son équipe. C’est le personnel de livraison qui prend la route pour vous livrer votre coup de cœur. C’est tout ce monde qui, comme vous, a une famille, des enfants.C’est aussi un peu moi, dire le contraire serait mentir, qui crée quotidiennement des connexions humaines entre mes artistes et vous.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout