Patricia Jean-Cabot

Artiste Peintre
Art figuratif, animalier

Adresse :

13200 Arles- France

Biographie

Patricia Jean-Cabot vit dans le Parc Naturel Régional de Camargue en France et travaille dans son atelier proche de ses chevaux. Artiste peintre sur toile et sur bois, elle propose des oeuvres figuratives, animalières et des paysages. Ses peintures à l’huile ou à l’acrylique sont un dialogue entre la nature qui l’entoure et ce qui lui procure de la joie.

​Des études en Sciences de l’Education et en Arts Plastiques, une demi-carrière dans l’enseignement, des cours de « Techniques Traditionnelles de la Peinture » à l’Ecole d’Art D’Avignon et hop, elle plonge dans la création artistique à plein temps. En recherche constante, elle se nourrit d’influences de jeunesse : les Nymphéas de Monet et Cézanne pour sa synthèse lyrique. Elle appuie ses explorations sur les philosophies japonaises : le Kintsugi pour la résilience et le Wabi Sabi pour la beauté inattendue du naturel.

Patricia Jean-Cabot aime peindre les chevaux, les oiseaux, la mer, les étangs…
Ses œuvres reflètent l’harmonie avec la nature, la simplicité retrouvée, la sérénité, la beauté du temps qui a passé. Elle expose ses peintures depuis 1997, régulièrement, dans sa région, à Paris et à Shanghaï. Ses œuvres se trouvent dans des collections privées en France, en Europe et en Chine. ​

La sobriété paisible de ses oeuvres, quand vous les aimez, a la particularité d ‘influencer de façon positive et durable votre existence.

Démarche artistique

Patricia Jean-Cabot puise son inspiration dans l’observation et ses nombreuses recherches. Les thèmes travaillés : chevaux, oiseaux, nature, paysages, se situent entre représentation des choses et abstraction picturale. Sa technique associe des lignes réalistes et des touches de couleur fantaisistes.

Des couleurs intenses ou douces sont choisies et préparées par broyage de pigments naturels mélangés au liant acrylique ou à l’huile. Beaucoup de terres, d’ocres et de bleus subtils.

Les croquis préparatoires sur papier sont la base du travail. Un lavis léger à la terre de Sienne, fixe sur la toile ou le panneau de bois, la précision du trait et l’équilibre des masses. Les couleurs sont montées en glacis superposés, avec des jeux de réserve et de transparences ou au contraire, elles sont étalées à la spatule en pâte vigoureuse. Le fond abstrait, travaillé en même temps que le sujet, permet à l’artiste une concentration sur l’essentiel pour exprimer poésie et sensibilité.

La pureté de l’expression, la vérité de l’instant, l’élégance de ce qui n’a pas d’âge, la simplicité du geste…semblent essentiels… la peinture est aboutie et l’émotion peut se répandre comme un souffle de douceur.